Accueil ::> ENSEIGNEMENTS ::> Enseignements collège général ::> Arts plastiques ::> Classe relais : les arts plastiques se délocalisent à l’Atelier (...)

Classe relais : les arts plastiques se délocalisent à l’Atelier 51

mardi 20 novembre 2018, par Nasschaert.

La Galerie 51 a ouvert ses portes aujourd’hui aux élèves de la classe-relais. Ces derniers ont pu y apprécier les travaux de sculpture et de peinture de l’artiste Alexandra Fontaine.

« Le bestiaire d’Orphée », titre de l’exposition, propose une série de sculptures d’animaux- des volatiles pour la plupart- mises en forme à l’aide de matériaux hétérogènes.

Brindilles, branchages, papier, fil de fer, coquillages viennent « donner corps » à ces animaux, à la fois fragiles et terrifiants.

Un grand merci à Anne-lise et Gilles Juhel pour leur accueil.

« Les animaux d’Alexandra Fontaine sont à la fois précis et flous. L’attitude est noble et jamais bestiale. Exacte dans sa ligne, l’espèce est souvent incertaine. Les animaux tendent une aile, déploient une mandibule, soulèvent une patte… De loin on perçoit comme une menace ancienne. On s’approche malgré tout, et le regard s’apaise, les brindilles s’affinent, les papiers froissés perdent leur limite. L’animal vibre, aux aguets, immobile, déjà ailleurs. On découvre alors que les animaux sont composés de traces. Morceaux de papiers calligraphiés, de métal, résille noire pour la mante religieuse, traces humaines et bouts de nature savamment prélevés fabriquent une étrange tension. Autour d’eux, l’espace s’aplatit, devient page et accueille des signes calligraphiés par une main étrange, que l’on voit revenir également dans les encres et les gravures. Le monde animal apporte ici son évidence et son mystère. »

(extrait du site de l’artiste :http://www.art-fontaine.eu/)

info portfolio