Accueil ::> Enseignements ::> Enseignements collège général ::> Arts plastiques ::> ARCHITECTURE ...

ARCHITECTURE ...

jeudi 8 février 2018, par Nasschaert.

Réunis ce mercredi après-midi à l’atelier CANOPE d’Alençon, les élèves du collège RACINE ont pu remettre à l’architecte élu « le prix du jeune public catégorie Bâtiments de loisirs et de culture » devant les partenaires de l’opération : le CAUE de l’Orne, CANOPE et l’EDUCATION NATIONALE.

Des travaux d’étude et d’analyse des bâtiments proposés en Technologie et en Arts Plastiques ont été nécessaires auprès des élèves de 5es et de 3es pour que ces derniers établissent des critères d’appréciations de l’architecture en général et de celles proposées en particulier.

4 bâtiments ornais avaient été présélectionnés, et c’est le pôle sportif intercommunal réalisé par Déesse 23 architecture (Jacques Arnoux) et commandé par la Communauté de communes du Pays de l’Aigle qui a retenu l’attention de nos élèves.

Un grand merci aux élèves et aux partenaires pour la qualité et le sérieux de l’opération qui aura permis à chacun de « construire et d’affiner son regard » sur le patrimoine bâti.

"Le projet résulte d’une réflexion sur la relation entre l’architecture existante, la future salle et l’aménagement urbain des abords du projet en liaison avec la ville.
Il consiste en la création d’un carré sportif harmonisant l’ensemble du pôle.
Le nouveau projet, en plus du programme défini, offre une galerie partagée et revalorise les salles existantes. L’uniformisation de la façade sur l’entrée par la variation des matières et une signalétique forte, offrent aux visiteurs et au quartier une lecture globale de l’équipement sportif.
La nouvelle salle se démarque pour annoncer son nouvel accès par un grand auvent protecteur, qui relie les différentes entrées et rend maintenant l’ensemble accessible par le public et les sportifs.
La signalétique représente le dynamisme et le mouvement de l’activité sportive par une représentation symbolique : un jeu de couleurs et de luminaires, allégorie décomposée du mouvement d’un coureur.
Ainsi, ce nouvel outil pédagogique, sportif et ludique offre un nouveau symbole pour ce quartier et ses utilisateurs."

Maryline POTTIER (Technologie), Yannick NASSCHAERT (Arts Plastiques), des professeurs heureux ...