Le chinois dès la 6e !

Apprendre le chinois au Collège Racine ?

C’est possible dès la 6ème !
La section bilangue anglais-chinois offre aux futurs élèves une chance de commencer à apprendre l’anglais et le chinois en parallèle dès la 6ème.
Plus tôt on apprend une langue étrangère, mieux c’est !

Les élèves auront 3h par semaine en classe de 6ème, puis 2,5h par semaine en classe de 5ème, 4ème, 3ème.

Le chinois est-il une langue difficile à apprendre ?


L’association entre un sinogramme et sa représentation. Par ShaoLan.
https://jeretiens.net/apprendre-le-chinois/

En savoir plus sur : https://jeretiens.net/apprendre-le-chinois/

Oui et non. Le chinois est une langue relativement facile d’un point de vue grammatical. Il n’y a pas beaucoup de grammaire, pas de conjugaison, les structures des phrases sont souvent invariables. Mais surtout c’est une langue très logique. L’écriture chinoise est très différente du système alphabétique des langues occidentales. Cela nécessite donc un travail régulier et persévérant.
Apprendre le chinois, c’est apprendre à être rigoureux.

Cela ressemble beaucoup à l’apprentissage d’un instrument de musique, un petit peu, mais régulièrement !

我学汉语
Moi/apprendre/le mandarin

Pourquoi apprendre le chinois ?

La Chine est un pays qui a une longue histoire et une culture très riche.
La culture chinoise a beaucoup influencé celle du Japon, celle de la Corée, ainsi que
celle de beaucoup d’autres régions ou pays d’Asie de l’est. Apprendre le chinois, c’est
s’ouvrir vers une autre culture, et avoir une autre façon de penser.
Le chinois est une langue parlée dans beaucoup de régions ou pays comme Taiwan,
Hongkong, Singapour. Même au japon on utilise encore aujourd’hui quotidiennement
des caractères chinois.

La Chine est un pays économiquement important. Elle développe de plus en
plus d’échanges avec la France, l’Europe ainsi que les autres pays dans beaucoup de
domaines. Apprendre le chinois permettrait d’avoir plus d’opportunités dans la vie
professionnelle.

Qu’en disent-ils ?

« Le chinois me sert tous les jours …
J’ai commencé le chinois à 12 ans. Je vis actuellement en Chine à Yantai (Shandong), et je suis aussi très souvent en déplacement dans les provinces du grand Nord du pays : Heilongjiang, Jilin et Liaoning. Je ne parle pas parfaitement la langue, mais je suis totalement autonome pour mes déplacements et démarches administratives. Le chinois que j’ai étudié jeune me sert infiniment. Je monte actuellement une usine de parquet bois à Yantai et ne pourrais le faire sans de bonnes bases en langue et en culture. Je compte encore rester vivre plusieurs années ici, si le business ne me pousse pas vers d’autres horizons... »
Frédéric

"À jamais gravé dans ma mémoire
À la base, je dois avouer que j’avais choisi le chinois sans trop réfléchir ! Et puis très vite, ce cours est devenu une véritable « bouffée d’air frais » dans mon emploi du temps ! J’ai eu la chance de participer à un séjour magnifique en Chine, que j’adore encore raconter des années après ! Ayant choisi des études très prenantes après le bac, je n’ai malheureusement pas poursuivi mes études de chinois mais j’aime de temps en temps me replonger dans mes cours ! Sur mon CV, cette langue a indéniablement été le « petit plus » qui me démarquait des autres. Aujourd’hui je travaille dans l’immobilier et il m’est arrivé de guider de jeunes touristes... en chinois bien sûr !"
Dayana

« Le chinois a reboosté ma scolarité…
…Durant mes années de collège et de lycée, cette langue m’a remotivé et m’a redonné l’envie d’apprendre. Dans la vie personnelle cela a été pour moi un vecteur de lien social important. »
Vincent

« Le chinois, c’est …
Le cours de chinois, c’est une ambiance différente des autres cours, une bonne
ambiance. Le cours de chinois, c’est pouvoir parler avec le quart de la planète. Le cours de chinois, c’est une autre façon de voir le monde, une autre culture. Le cours de chinois, cela a aussi été un séjour avec notre école partenaire chinoise. Bref, le cours de chinois c’est un bon souvenir. Et puis ce n’est pas si difficile : cela nécessite du temps, c’est tout. C’est une chance à ne pas rater. Je m’apprête à étudier un semestre en Chine. »
Medrick

Le texte est de Madame Liu Ailong, professeur de chinois.